Actualités

Confidences : Cheyenne-Marie Carron

Réalisatrice, scénariste et productrice, Cheyenne-Marie Carron continue d'explorer, à travers ses films, la complexité des rapports humains et la diversité des quêtes personnelles. Pour son dixième long-métrage, elle a décidé de s'intéresser à la chasse. Elle nous livre les raisons qui l'ont amenée à écrire le Corps sauvage.

Lire la suite »
Actualités

La visite : chez Mettez

La célèbre marque du boulevard Malesherbes fête, cette année, son 170e anniversaire. Et démontre que la fidélité à une tradition qui n'exclut pas l'innovation est gage d'un succès pérenne dans une époque en manque de repères.

Une visite à lire page 98 dans Jours de Chasse n°70.

Lire la suite »
Actualités

ARMES À FEU Fin de non-recevoir à la Commission

Pas une minute ne passe sans que les chasseurs ne soient visés… Depuis les attentats qui ont principalement meurtri la France, les mesures pour lutter contre le terrorisme ne cessent, à juste titre, de se renforcer. En revanche, la décision de la Commission européenne sur les armes à feu au lendemain des attentats du 13 novembre en avait surpris plus d’un. En voulant instaurer des mesures très restrictives envers les deux millions d’utilisateurs légaux d’armes à feu, elle s’en prenait directement aux tireurs sportifs mais aussi aux chasseurs de toute l’Europe. Ses desiderata ?

Lire la suite »
Actualités

“Antispéciste” d’Aymeric Caron De l’extrémisme en écologie

La préservation de la planète ne doit pas devenir la… “chasse gardée” d’idéologues qui militent pour une écologie extrémiste, d’autant plus dangereuse qu’elle pénètre les consciences en s’octroyant les prérogatives de l’éthique et du Bien. Antispéciste (Éditions Don Quichotte), le dernier livre d’Aymeric Caron, illustre précisément cette tendance dévastatrice de la modernité. Nous pensons qu’il incombe à chacun d’entre nous – chasseurs ou non – d’être attentif aux formes nouvelles qu’emprunte ce type d’idéologies simplistes et efficaces.

Lire la suite »
Actualités

Maladie de Lyme La bête noire des chasseurs français

Les chasseurs et les hommes des bois le savent : les tiques sont porteuses de bien des malheurs. Pour leur chien ou leur cheval, ce petit acarien dont la taille est inversement proportionnelle à son pouvoir de nuisance, peut d’abord transmettre la redoutable piroplasmose (parasite qui détruit les globules rouges) et la non moins redoutable – et beaucoup plus pernicieuse – maladie de Lyme ou borréliose, à telle enseigne que beaucoup de scientifiques parlent d’un “fléau sous-estimé”, et même pour l’homme.

Lire la suite »

Pages