Histoire

Père David, missionnaire de la faune chinoise

Père David, missionnaire de la faune chinoise
Le cerf découvert par le père David et qui porte son nom © JEREMY INGLISH/ALAMY

Le père David (1826-1900), missionnaire lazariste en Chine, découvrit le grand panda en 1869.

De son vrai nom Armand David, il fut   un explorateur, un naturaliste, un diplomate et un chasseur passionné.

Pour d’obscures raisons sûrement connues de quelques cercles plus ou moins éclairés, notre pays a une certaine propension à reléguer dans l’oubli certains de ses enfants dont il aurait pourtant tout lieu de s’enorgueillir. Ainsi en est-il du père David. Ce missionnaire lazariste passionné de zoologie et de botanique, seul le plus souvent, affrontera les mille périls naturels mais aussi humains d’un Pays du Milieu (et non pas “Empire” comme cela est communément écrit) profondément obscurantiste et xénophobe.

Au terme de trois expéditions qui le conduiront des années durant sur les pistes, les fleuves, au cœur des forêts les plus denses, sur les pentes les plus abruptes de la Chine du XIXe siècle, il rassemblera l’une des plus formidables collections qui soient d’espèces tant animales que végétales. Parmi celles-ci, le symbole de l’un des principaux organismes de protection de la nature : le panda géant ! Pour réunir cette extraordinaire collection, et donner – à son corps défendant – cent ans plus tard au WWF (Fond mondial pour la vie sauvage) son logo mondialement connu, le père David fut tout à la fois un explorateur, un naturaliste, un diplomate, mais aussi un chasseur passionné. La chose n’est pas dépourvue d’ironie, et ne manquera pas de déconcerter les tenants du prêt-à-penser, bien souvent pourfendeurs du monde de la chasse.

...Lire la suite...