Histoire

Denys Finch Hatton Un chat en Afrique

Denys Finch Hatton Un chat en Afrique
Denys Finch Hatton, aventurier, grand guide de chasse et amant de Karen Blixen Photo©Chasseurs sans frontières

Si le grand public a retenu qu'il fut l'amant de Karen Blixen, Denys Finch Hatton a avant tout été un aventurier et un grand guide de chasse. À 23 ans, au sortir d'Oxford, il part pour l'Afrique et ne voudra plus quitter les rivages du continent noir.


Tôt en ce matin du 14 mai 1931, sur la piste d’atterrissage de Voï, une petite bourgade située au sud de l’Afrique de l’Est britannique – aujourd’hui le Kenya – , non loin de la frontière avec la Tanzanie, un homme blanc de haute taille dont les pantalons de toile, la chemise défraîchie et le trench-coat informe ne parviennent pas à masquer l’aristocratique élégance, avance à grandes enjambées vers un biplan jaune crème. En ajustant sur son crâne dégarni un casque de cuir de pilote, avant de s’envoler pour Nairobi, il propose une rapide balade à l’amie qui l’a conduit dans sa voiture jusqu’au terrain de fortune où l’avion a stationné pour la nuit. Passionnée de vol, la jeune femme accepte l’invitation sans hésiter. Mais pour une raison inconnue, la plus jeune de ses filles agrippe le bras de sa mère et la supplie en pleurant de renoncer. L’enfant paraît si effrayée sa mère décline l’invitation.


 Bientôt installé dans l’étroit cockpit, l’homme fait signe à l’Africain qui l’accompagne de lancer l’hélice du De Havilland Gipsy Moth. Sèchement propulsée par deux bras puissants, l’hélice de bois hésite d’abord. Puis d’un coup, entre deux ratés, elle accélère sa rotation. Aux commandes, le pilote enfonce la manette des gaz et l’hélice s’emballe enfin dans un grondement régulier et rassurant. L’Africain à son tour prend place dans le cockpit situé devant le pilote. L’avion se met à rouler enfin en cahotant sur la piste de fortune. Bientôt il s’élève et entreprend d’effectuer deux tours de piste tout en continuant de prendre de l’altitude. Dans un dernier battement de ses ailes entoilées à l’attention de la jeune femme et d’un couple d’amis venus saluer le pilote, l’avion prend la direction de Nairobi.


 Soudain le moteur de l’appareil hoquette, et son rythme décroître d’un coup. Dans le même temps, l’appareil pique brutalement du nez et disparaît aux yeux des personnes restées sur la piste et qui le suivent du regard. Au-delà les collines de Mwakangale, un épais panache de fumée noire et grasse s’élève bientôt : Denys Finch Hatton vient de se tuer à l’âge de 44 ans, avec un certain détachement comme il l’avait fait tout au long de sa vie. À son romantisme et à sa séduction, beaucoup de femmes ne surent résister, en dépit d’un égoïsme avéré et d’une profonde jalousie de son indépendance, à commencer par la plus éprise d’entre elles, Karen Blixen, qui en souffrit autant qu’elle l’avait aimé...Lire la suite...